T4deliriousny’s Blog – Groupe7


Architecture fictionnelle : déplacement des frontières de la perception

L’architecture peut être considérée comme l’art de créer du vide. Or souvent il a été question de créer du vide en construisant ou en creusant du plein. Avec les découvertes dans les nano-technologies et dans l’astronomie, on voit les portes de la perception s’élargir de l’infiniment grand jusqu’à l’infiniment petit. Dans ce contexte, on peut imaginer que les limites physiques entre l’espace et l’organisme ont évoluées. . Les limites est souvent visuelles, puis matérielles ( exemple du mur ) mais l’on explore rarement d’autres champs comme par exemple les limites sonores, olfactives voire physiologiques dans l’architecture. Pour Decosterd & Rahm, les possibilités technologiques permettent d’établir une continuité entre l’architecture et le métabolisme humain, c’est à dire de repousser les limites sensorielles visibles dans le champ de l’invisible. Dans Hormonale City, projet artistique de Berdaguer & Péjus en collaboration avec Décosterd & Rahm, la diffusion d’hormones dans l’air détermine des quartiers.

L’architecture n’est plus visible mais perceptible par les sens. L’habitant devient plus attentif à ses sens car ce sont eux qui sont les nouveaux récepteurs de l’architecture. “L’architecture devient endocriennienne, à respirer, à s’éblouir”. On repousse les limites à l’intérieur du corps. L’architecture devient alors la création de climat, lumière ou hormone favorisant le sommeil, la sexualité, le travail… Un changement d’échelle mais aussi la suppresion de la liberté de choix. En effet ce modèle d’architecture physiologique considère l’homme comme un animal répond à ses besoins hormonaux. Alors que l’architecture crée des espaces pour y accomplir des besoins ou des envies, ici ce sont les envies (données par les hormones émises) qui délimitent les espaces.

Lien vers l’animation sonore : Présentation de Hormonale City

Description de Hormonale City, traduction de l’animation sonore :

(Q.A) Quartier A, Sport et agrément physique : Le quartier se présente comme un espace dans lequel le taux d’oxygène de l’air est réduit provoquant une hyperventilation, une diminution du CO2 dans le sang ayant un effet tonifiant sur le corps. Au bout de quelques jours, il y a une augmentation de la présence de globules rouges dans le sang, par la production d’EPO améliorant l’oxygénation des muscles et les capacités physiques générales du corps.

(Q.B) Quartier B, Amour et activité sexuelle : Le quartier se présente comme un espace dans lequel des phéromones sexuelles sont diffusées.Ces hormones volatiles sont captées par l’organe voméronasal lequel transmet des stimulations sexuelles à l’organisme.

(Q.C) Quartier C, Travail : Le quartier se présente comme une surface sur laquelle des substances stimulantes sont dispersées et que l’on absorbe.Caféine,amphétamine sont absorbées agissant sur le système nerveux central et sur la sécrétion d’adrénaline provoquant une réaction d’alerte.

(Q.D) Quartier D, Repos : L’espace se présente comme un lieu déterminé par un rayonnement lumineux provoquant par l’intermédiaire de la rétine une sécrétion par la glande pinéale de la mélatonine laquelle donne à l’organisme des informations liées à la fatigue et au sommeil.

(Q.E) Quartier E, Réconfort : Le quartier propose un épandage d’antidépresseurs, d’anxiolytiques agissant sur les neurotransmetteurs.

(Q.F) Quartier F, Sociabilité et divertissement: Le quartier est un lieu de bonne humeur et de rencontre. L’air contient du protoxyde d’Azote lequel agit sur le cerveau au niveau des synapses provoquant euphorie et hilarité.

(Q.G) Quartier G, Neurasthénie : Le quartier se présente comme un épandage de lactate de soude et de certains cortisones agissant dans le cerveau et provoquant de terribles angoisses.

(Q.H) Quartier H, Sommeil : L’air est modifié par émission de produits volatiles du groupement halogénée du type isoflurane, enflurane, induisant une perte de connaissance.

(Q.I) Quartier I, Soulagement : L’air contient une faible quantité de protoxyde d’Azote de qualité analgésique, supprimant les douleurs.

(Q.J) Quartier J, Production : L’espace est immergé dans un rayonnement électromagnétique à 509 nm d’une luminescence de 10000 lux bloquant la sécrétion de mélatonine et les informations liées à la fatigue.

(Q.K) Quartier K, Vacances : L’espace est déterminé par un rayonnement électromagnétique d’UV-A provoquant une meilleure irrigation de la peau et le bronzage, régulant le système neurovégétatif permettant à l’organisme d’améliorer sa capacité de récupération et de maintenir sa vitalité.

(Q.L) Quartier L, Réchauffement :Le quartier est plongé dans un rayonnement d’infrarouge réchauffant le corps.

L’ensemble de la ville est désservie par un système de transport souterrain.

Les grilles de ventilation sont aménagées avec un éclairage photothérapeutique communiquant également de la chaleur. Ces endroits, multiples dans la ville, constituent des plates-formes régénérantes. Répartis dans la ville, on trouve également des morceaux de sucre à absorber contre le froid.

Les quartiers ne sont pas limités autrement que par la perte d’efficience dans la distance des rayonnements électromagnétiques et de la qualification chimique de l’air. La forme de la ville est toujours fluctuante, de même que les formes et les dimensions des quartiers, lesquelles se dilatent selon les variations de pression, entre des formes elliptiques bien caractérisées en dépression et d’autres plus élastiques en hautes pressions. Des zones de perturbations incontrôlées se créent entre les quartiers engendrant des climats physiologiquement indéterminés”

Publicités

Laisser un commentaire so far
Laisser un commentaire



Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s



%d blogueurs aiment cette page :